WAIPU & MAKATANA

Que faire de ce jour supplémentaire? Le musée Kauri ne tente pas Béa et Gilbert (et pourtant…), pas plus que la plage et les soi-disant falaises locales. Je cherche des renseignements sur la grotte de Waipu, à une soixantaine de km vers la côte Est et les images de TripAdvisor, avec les vers luisants et les stalactites, nous emballent tout de suite. Brenda, contactée par mail pense qu’il n’y a pas grand chose à voir et nous conseille la petite ville de Makatana, non loin de la ville où nous devons rendre la voiture. Nous décidons de faire les deux…

Avant de partir, la propriétaire du camp nous cueille des « lemonade », qui sont des citrons doux, qui se mangent comme des oranges, ainsi qu’un vrai citron.

Mais il y a des jours sans et celui-ci en fut un : nous prenons tout d’abord la mauvaise direction pour nous rendre à la grotte que nous pensions être non loin de l’Anse de Waipu. Nous pique-niquons face à la mer devant un ciel qui devient menaçant.

 

Nous rebroussons chemin pour atteindre la grotte en empruntant une piste des graviers. Elle est en accès libre et n’est pas aménagée pour le visiteur lambda. Cela demande un minimum d’expérience spéléologique. Il faut se munir de lampes-torche puissantes, de préférence frontales et ne pas craindre d’enlever ses chaussures pour emprunter le ruisseau. Sinon, il existe un passage très accidenté. Nous avons de bonnes chaussures, une frontale et les lampes de nos portables mais cela éclaire peu et nous rebroussons chemin en espérant atteindre une autre entrée plus facile. Il y a un chemin de randonnée de 2 km à travers la forêt mais il mène en fait au sommet de la colline pour admirer la baie « Bream ». Ça grimpe dur et il y a des endroits glissants. Nous aurons quelques gouttes de pluie fine. Nous repartons frustrés vers Matakana.

 

En passant à Warkworth, nous faisons une halte au Warkworth Lodge pour l’hébergement du soir. Le prix est un peu hors budget mais quand la gérante me demande quel prix nous souhaitons, elle nous fait une offre pour s’aligner… Pourtant Booking annonçait tous les hôtels, motels, holiday parks complets!

(Depuis notre retour, j’ai eu l’occasion de lire deux articles de voyageurs ayant réussi à voir les fameux glow worms à Waipu. Celui des « Serials Travelers » et celui d' »Une virée à deux. »)

Nous arrivons à Matakana un peu tard, les commerces, galeries et boutiques d’artisans sont fermés, ce qui enlève beaucoup d’intérêt à ce petit déplacement.

P1070587
Eglise de Matakana

Bon, demain, départ pour le sud d’Auckland.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s